Pendant les alertes aériennes de la guerre, il fait la connaissance de Pierre Christin, son voisin, dans une cave. Puis, il rate son brevet et entre à quinze ans aux Arts Appliqués, section papiers peints. Il est assis sur le même banc que Giraud, mais ni l’un ni l’autre ne feront d’étincelles dans le papier peint.

En même temps qu’il poursuit ses études de dessin, il publie quelques récits dans « Fripounette et Marisette », « Cœurs Vaillants » et « Spirou ». 

Alors que la SF est encore très marginale en France, ils publient en 1967 dans Pilote la première aventure de Valérian, « Les Mauvais Rêves », qui reçoit aussitôt un accueil favorable : les lecteurs sont sensibles au charme de Laureline, première femme, en dehors de Barbarella, un peu gironde qui se rend utile dans un scénario.

Valérian, le plus grand space-opéra publié par des auteurs français, nous entraîne dans un monde et un futur lointains. Le duo est constitué d'agents spatio-temporels : Valérian et Laureline. C'est à bord d'un vaisseau affrété par Galaxity, capitale de l'Empire Terrien, qu'ils se déplacent pour vivre des aventures hautes en couleur. Les scénarios font d'habiles clins d'œil à notre époque, mettant en scène tyrans et dictateurs, souvent bien proches de ceux de notre 20ème siècle. Le dessin est classique mais doué d'une fantaisie qui donne une saveur rarement égalée aux créatures monstrueuses ou sympathiques que croise Valérian. Grâce à des histoires formidablement inventives, les auteurs de Valérian ont su séduire le public le plus large possible depuis 1967, année de création de cette série pour l'hebdomadaire PILOTE. L'album Les Habitants du Ciel constitue une étonnante ''encyclopédie loufoque'' détaillant chacune des créatures qui apparaissent dans les 20 albums.

Tome 7 - Sur les terres truquées (1977)

.

.

Tome 9 - Métro Châtelet direction Cassiopée (1980)

Tome 9 - Métro Châtelet direction Cassiopée (1980)

.

Tome 10 - Brooklyn station terminus cosmos (1981)

.

.

Ignorant encore qu’ils sont partis pour une inépuisable saga, ils se font rattraper par un très joli paradoxe temporel : en effet, dans la « Cité des Eaux mouvantes », album dessiné en 1968, ils prévoient un cataclysme universel pour 1986 : la date paraît suffisamment futuriste et 1984 est déjà pris... D’où le branle-bas de combat des deux albums parus en 84 et 85, 

Tome 11 - Les Spectres d’Inverloch » et « Les Foudres d’Hypsis », pour rattraper cette bavure...

.

.80)

.

Tome 17 - L'orphelin des astres (1998)

.80)

.

.

Tome 18 - Par des temps incertains (2001)

.80)

.

Grand prix de la ville d’Angoulême en 84. Il s’embarque avec Christin en 1987 pour « Lady Polaris », superbe roman graphique des grands ports d’Europe (Autrement). Puis, toujours avec Christin, il réalise en 91 un Atlas Cosmique : les Habitants du Ciel où sont répertoriées toutes les créatures rencontrées par Valérian et Laureline. 

En 1994, paraît "Les cercles du Pouvoir", 15ème album de la série Valérian. 

Mais la sortie des Otages de l'Ultralum, 16ème album paru en juin 1996 prouve que Valérian et laureline sont toujours bien vivants dans l'œuvre de Mézières.