Didier Courtois est né le 19 janvier 1960 à Charleroi. Après une enfance passée entre Sambre et Meuse, il a continué de gribouiller à l'Institut Félicien Rop à Namur.
En 1987, il a rencontré Chris Lamquet qui lui a appris les rudiments du métier. Les Éditions Claude Lefrancq ont publié son premier album, intitulé "Les Cavaliers aux yeux verts" en 1992 (une adaptation du roman de Loup Durand).
A cette époque, il faisait beaucoup d'illustrations pour le journal Tremplin.
Le second volet des aventures des Cavaliers aux yeux verts ne pouvant voir le jour, il a eu le plaisir de rencontrer Denis Lapière... et ils ont entrepris de créer la série "La race des Seigneurs".

Louis Ferchot, ensuite reprendra la suite de Louis la guigne enfin la vie d'avant, je me comprends.

Racontant la jeunesse de Louis la Guigne, Giroud a structuré cet album en deux récits parallèles. Le premier récit, via la recherche de la mère de Louis dans les hôpitaux militaires  permet aux auteurs de plonger directement dans l’enfer de la Grande Guerre et de ses « Gueules Cassées », tandis que le second met en scène avec brio la France de « l’arrière » et la vie d'un démobilisé entre les envies des femmes laissées seules et les jalousies des hommes jugés inaptes par l'armée. Pour décrire les pérégrinations de cet ancien combattant, les auteurs ont employé un effet narratif assez original, à savoir la caméra subjective qui se met à la place des yeux du personnage principal, lequel reste invisible, permettant ainsi de faire subsister un doute quant à l’identité de la personne. Cette trouvaille narrative et la critique sociale féroce de la France de 1914 sont indubitablement les points forts de cette histoire qui malgré tout reste fort classique dans sa structuration. L'intrigue pêche par lenteur et peine parfois à provoquer l’intérêt chez le lecteur.
Louis Ferchot est donc une bonne série historique qui plaira sûrement aux amateurs du genre : on ne peut que regretter un certain classicisme suranné dans la structuration du récit et dans la mise en page.

Tome 02 - Le fusil (1999)

courtois01.jpg (37765 octets)

.

courtois03.jpg (35776 octets)

.

courtois02.jpg (36635 octets)

.

courtois05.jpg (33105 octets)

courtois04.jpg (55429 octets)